Les Bienfaits du Curcuma

Suivez-nous sur Pinterest

Follow Me on Pinterest
Please fill all Twitter Settings (menu Appearance -> Theme Options -> Twitter settings)
Les Bienfaits du Curcuma
Posté par

Les Bienfaits du Curcuma

Curcuma longa en latin, Tumeric en Anglais, Kiang Hoang en Chinois, Haridra en Sanskrit, Haldi en Hindi et Kourkoum en Arabe.

Plus familièrement appelé aussi le Safran des Indes à cause de sa couleur jaune orangée. Son usage est très répandu en Asie et beaucoup moins en Europe.

Le curcuma est cultivé essentiellement dans le Sud de l’Inde (Tamil Nadhu), lieu de production le plus important de l’Asie mais aussi au Brésil, aux Antilles, à Madagascar et à la Réunion. Le curcuma est utilisé depuis très longtemps comme plante médicinale, teinture (les moines Boudhistes l’utilisant pour teindre leurs robes) et comme épice dans la cuisine indienne, asiatique, africaine et créole.

Le Curcuma protège le foie et le pancréas. Il fluidifie et purifie le sang.

On l’utilise en Ayurvéda pour le cholestérol, le diabète, comme tonique cardiaque, régulateur du système endocrinien, pour équilibrer la flore intestinale (Agni) et éliminer les parasites, pour la toux, comme antibiotique et cicatrisant. Il fortifie aussi le système nerveux et immunitaire.

La curcumine, substance active du curcuma qui en donne sa couleur jaune est un puissant antioxydant, catégorisé comme plus puissant que la vitamine C et E.

Des études tendent à prouver que le curcuma ralentirait le développement de certains types de cancers. 

Grâce certainement à ces qualités énumérées ci-dessus, la plante ne connaît pas de parasites ni de maladies.

MON CONSEIL :  A utiliser sans modération au quotidien dans votre cuisine !

Lire Plantes et épices – les 7 propriétés à connaître en ayurvéda

 

 

The following two tabs change content below.
Létizia LORENZI

Létizia LORENZI

Thérapeute ayurvédique d'Alliance Pornic. Après avoir découvert la médecine ayurvédique en Inde et avoir suivi 4 ans de formation en ayurvéda et 4 ans en yoga, Letizia accompagne depuis 2004 les curistes vers cette discipline à travers la diététique et les massages ayurvédiques.
Létizia LORENZI

Derniers articles parLétizia LORENZI (voir tous)

0 2 961 23 décembre, 2015 Ayurveda, Diététique décembre 23, 2015

2 comments

  1. lea wooki

    Bon jour,

    Et plus récemment encore on parle désormais de « nanoémulsions de curcuma » et de « phospholipides de curcuma ». Vous connaissez ? Avec des effets encore plus important que le poivre (piperine) associé au curcuma (curcumine).

    Je parle sur mon blog http://www.yumhbox.com/blog du curcuma dit de « luxe ». En fait il est beaucoup plus concentré en substance active, la curcumine. Il est extrait à partir du rhizome mère.

    Merci de m’avoir lue

    Bien à vous,

    Répondre
    1. Létizia LORENZI
      Post author
      Létizia LORENZI

      Bonjour,
      La nanoémulsion du curcuma et les phospholipides de curcuma ne sont pas issues du rhizome mère mais d’une manipulation chimique pour avoir les bienfaits multiplié par 10, 100, 1000….
      Les molécules de curcumine sont extraites de la plante, puis par des techniques chimiques sont réduites jusqu’à atteindre une toute, toute, petite minuscule taille : le nanomètre (1 nanomètre=0.000001 millimètre = 0.001 micromètre)
      Les phospholipides de curcuma sont préparés avec des nanoparticules mélangés à de l’huile. Nous sommes donc ici dans les compléments alimentaires. Ceux-ci ne sont pas des aliments ; Ils sont donc moins assimilables que les aliments.
      L’ayurvéda utilise toujours la plante en entier , c’est de cette façon qu’elle peut être intéressante. Si vous utilisez des compléments alimentaires, alors toujours penser à augmenter Agni (le feu digestif) pour qu’ils soient assimilables par l’organisme et surtout, rééquilibrez votre alimentation et utilisez le curcuma au quotidien dans votre cuisine.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires Facebook