Fibromyalgie et Alimentation, Quoi de Neuf ?

Suivez-nous sur Pinterest

Follow Me on Pinterest
Please fill all Twitter Settings (menu Appearance -> Theme Options -> Twitter settings)
Fibromyalgie et Alimentation, Quoi de Neuf ?
Posté par

Fibromyalgie et Alimentation, Quoi de Neuf ?

La fibromyalgie est une maladie récente, ou du moins, récemment décrite dans un cadre précis de diagnostic.

Les causes sont encore mal définies, et il a été évoqué une possible contamination aux métaux lourds ou autre polluant, intolérances diverses ; plusieurs régimes dits « hypo toxiques » ont été essayés avec plus ou moins de succès. Dans la liste  de ces régimes, pour certains fantaisistes, il ressort néanmoins un nombre important d’améliorations avec le régime Seignalet, déjà préconisé dans de nombreuses maladies auto-immunes ou inflammatoires.

Aujourd’hui, il semble certain qu’un apport plus important en Oméga3 et en antioxydants joue de manière favorable :

Sources animales d’oméga3 : les poissons gras (saumon, thon, maquereau, sardine, hareng). Choisir les plus petits moins pollués au mercure (voir sujet sur le hareng).

Sources végétales d’oméga 3 : les graines de lin, les noix, l’ huile de colza pour les assaisonnements. Les omégas 3 collaborent aux réactions anti-inflammatoires.

Antioxydants : au minimum 5 fruits et légumes par jour.

Les fruits et légumes sont souvent appauvris en vitamines et antioxydants ; les consommer crus, ou cuits en vapeur douce (cuit-vapeur), ou juste cuits « al dente » au wok, permet de préserver leur teneur au maximum. Ajouter une source complémentaire grâce aux herbes aromatiques fraîches ou surgelées, du jus de citron, du gingembre frais ou certaines épices comme le curcuma, le cumin, la coriandre, la cardamone ou la cannelle.

Choisir des produits frais de saison (sur le marché ou chez le producteur, pour réduire le temps de stockage), des produits hors saison surgelés (non cuisinés, les valeurs nutritionnelles sont presque équivalentes au frais). Eviter le frais hors saison (produit importé, traité, stocké, cueilli avant maturité) et les conserves appertisées. Les antioxydants combattent efficacement les radicaux libres nuisibles produits de manière plus importante par l’organisme atteint de fibromyalgie.

Parmi les recommandations essentielles, il est conseillé d’éviter le surpoids qui accentue les douleurs articulaires et musculaires. Il est préférable de faire des petits repas réguliers jusqu’à 5 par jour à intervalles réguliers pour éviter la surcharge digestive liée à des repas trop copieux  et maintenir une glycémie constante ; les variations de glycémie sont corrélées à une augmentation de la sensibilité à la douleur.

 Lire Pourquoi la fasciathérapie soulage les fibromyalgiques ?

 

The following two tabs change content below.
Emmanuelle CAZE

Emmanuelle CAZE

Diététicienne d'Alliance Pornic. Diététicienne depuis 20 ans, Emmanuelle intervient à la thalasso en consultation individuelle et conçoit des ateliers thématiques ouverts aux curistes. Elle a consacré plusieurs années à la nutrition infantile et travaillé en collaboration avec PR Montignac avant de s´orienter au mode de nutrition chez l'adulte.
0 0 1375 07 novembre, 2014 Diététique, La thalasso novembre 7, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires Facebook