9 Conseils Nutritionnels pour un Bon Allaitement – A FAIRE ET NE PAS FAIRE

Suivez-nous sur Pinterest

Follow Me on Pinterest
9 Conseils Nutritionnels pour un Bon Allaitement – A FAIRE ET NE PAS FAIRE
Posté par

9 Conseils Nutritionnels pour un Bon Allaitement – A FAIRE ET NE PAS FAIRE

Ce qu´il faut FAIRE pour un Bon Allaitement

1- Bien s’hydrater : il n’y a pas de recommandation idéale, puisque nous ne savons pas exactement ce que bébé consomme, il faut bien évidemment boire au minimum 1,5L/jour et avoir une alimentation riche en fruits et légumes qui contribuera aussi à l’hydratation. Après la mise au sein la maman a souvent très soif, on écoutera donc son corps et on veillera toujours à avoir une bouteille d’eau avec soi.

CONSEIL : pour savoir si nous sommes suffisamment hydratés : observer la couleur de vos urines. Vos urines doivent être transparentes en fin de journée. Des urines foncées reflètent une mauvaise hydratation. hydratez-vous avec une eau de source ou une eau faiblement minéralisée qui correspond à l’alimentation du nourrisson.

2- Adoptez une alimentation riche en acides gras insaturés : on les trouve dans les huiles végétales, les poissons et les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes…). Ces bonnes matières grasses contribuent au bon développement neurologique de bébé.

CONSEIL: éviter les poissons susceptibles d’être pollués par le mercure ou la dioxine (gros poissons tels que le saumon et le thon). Privilégiez les petits poissons tels que le maquereau et la sardine. Plus le poisson se nourrit de petits poissons, plus il risque d’être pollué. Cette recommandation est notamment importante pour les femmes enceintes, femmes allaitantes et jeunes enfants, car ces polluants pourraient perturber le bon développement du cerveau chez le fœtus, nourrissons et jeunes enfants.

3- Consommez un produit laitier à chaque repas pour leurs apports en calcium et vitamine D (vitamine qui sert à fixer le calcium). Les produits laitiers permettront d’assurer un squelette solide à votre enfant en plein développement. On les trouve dans les yaourts, les fromages blancs, les petits suisses, le fromage, le lait…

4- veillez à la qualité de son alimentation, bébé ingère la même chose que vous maman :

  • Respectez les saisons 
  • Consommez des aliments sans nitrates, ni pesticides
  • Interdit à tous les produits édulcorés (boissons light, produits sans sucre sous toutes ses formes)

5- Variez votre alimentation pour apporter un maximum de nutriments, mais aussi pour que bébé puisse repérer un maximum de saveurs. Les goûts de votre alimentation passant par le lait, votre bébé apprend déjà à connaître les différents goûts des aliments. L’allaitement peut donc être un petit coup de pouce pour la grande étape de la diversification alimentaire.

6- On surveillera la tolérance de bébé : bébé peut présenter des symptômes d’intolérance à certains aliments. Si vous observez des problèmes digestifs ou cutanés type diarrhée, éruption cutanée ou autres, identifiez l’aliment pouvant être en cause et évitez de le mettre les jours qui suivent. Vous pourrez retester la tolérance plus tard et confirmer ou non l’intolérance.

Ce qu´il ne faut PAS FAIRE pour un Bon Allaitement

7- Ne restreignez surtout pas votre alimentation, puisqu’une maman allaitante produit en moyenne 800ml de lait/jour et fournit donc une dépense énergétique de 500 à 600 Kcal/jour. Veillez donc à avoir une alimentation équilibrée avec 3 à 4 repas/jour.

8- Evitez les boissons suivantes : les boissons énergisantes, les boissons light, la caféine (Thé et Café : à pas plus de 2 tasses/jour et on complétera avec du décaféiné ou des infusions) et l’alcool

9- Supprimez la cigarette : la nicotine passe aussi par le lait.

L’allaitement maternel est le mode d’alimentation le plus naturel. Le lait fourni par la maman correspond vraiment au besoin de l’enfant, il lui permettra donc de grandir et grossir à son rythme en ayant tous les besoins nécessaire à son développement.

Le bébé règle lui-même ses ingestas en tétant le volume désiré. La production de lait se fait d’ailleurs en fonction de la succion de l’enfant et s’adapte donc à l’appétit de l’enfant.
L’allaitement maternel a aussi l’avantage d’initier l’enfant aux différents goûts et saveurs puisque le lait maternel a le même goût que l’alimentation de la maman.

LIRE AUSSI Les 10 Bénéfices du Lait Maternel

 

0 0 176 14 mai, 2014 Jeunes mamans mai 14, 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 5 = 11

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Commentaires Facebook