Une Cure Prénatale, à quel moment ?

Suivez-nous sur Pinterest

Follow Me on Pinterest
Please fill all Twitter Settings (menu Appearance -> Theme Options -> Twitter settings)
Une Cure Prénatale, à quel moment ?
Posté par

Une Cure Prénatale, à quel moment ?

Une cure de thalassothérapie peut à la fois vous aider à vivre votre grossesse le mieux possible et vous préparer à cet événement capital qu’est l’accouchement.

  • Les contre-indications :

Il est déconseillé d’entreprendre une cure avant le quatrième mois et après le septième mois. S’il faut en effet attendre que le fœtus soit déjà bien formé, une cure suivie trop tard pourrait provoquer un accouchement prématuré. Certains soins nécessitent une grande prudence : c’est le cas, par exemple, des soins avec des huiles essentielles. Mais n’ayez aucune inquiétude, le médecin en tiendra compte en élaborant votre programme en début de séjour.

Le sauna est interdit en raison de la température très élevée.

  • L´Objectif de cette cure et sa durée :

La cure permettra à la future maman de se préparer à l’accouchement tant sur le plan psychique que sur le plan physique, et d’éviter une prise de poids excessive. L’apport en iode joue également un rôle non négligeable, car il y a toujours un risque de carence durant cette période.

On recommande une cure d’au moins six jours.

  • Les soins de la cure Prénatale : 

Le programme de soins sera bien entendu élaboré après une consultation médicale, et les futures mamans seront régulièrement suivies lors de leur cure.

  • Les soins à l’eau de mer (douche à jet, douche sous-marine à plusieurs jets) procureront une détente générale, en évitant notamment les tensions lombaires, et favoriseront le retour veineux qui peut être plus difficile durant la grossesse.
  • Pour les mêmes raisons (éviter les amas de cellulite et stimuler le retour veineux), on vous proposera des massages et des séances de pressothérapie.
  • La gymnastique en piscine d’eau de mer chauffée et la relaxation vous apporteront une détente psychique et éviteront les douleurs dorsales et lombaires. Elles seront complétées dans certains centres par une information donnée par une sage-femme et des médecins sur les techniques de préparation à l’accouchement.
  •  Toujours dans un but de relaxation et de bien-être intérieur, la sophrologie (éventuellement en musique) vous aidera à décontracter vos muscles et vous apprendra à respirer. Elle pourra être utilisée comme préparation à l’accouchement, avec des exercices de visualisation d’un accouchement tout en douceur. 
  • Les conseils diététiques vont tenir une place importante de façon à éviter une prise de poids excessive, aussi mauvaise pour le bébé à venir que pour vous. La consultation d’un nutritionniste pourra vous aider à établir un programme et des menus pour votre retour de cure.
  • Et puis ces journées seront centrées sur la détente, la sérénité et le plaisir. Une visite à l’esthéticienne, des modelages du visage ou du cuir chevelu seront donc bienvenus !

 Lire 8 règles diététiques pour retrouver la ligne après l’accouchement

0 0 603 04 février, 2015 Jeunes mamans février 4, 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires Facebook