Avons-nous l’âge de notre corps et de notre peau ? - Partie 5
Avons-nous l’âge de notre corps et de notre peau ? – Partie 5

Avons-nous l’âge de notre corps et de notre peau ? – Partie 5

Pendant ce mois à l’allure si particulière, découvrons ensemble chaque mercredi un billet dédié à la femme, son corps et son âge, écrit par Martine Lesage, notre responsable Thalasso & Spa. En voici la dernière partie de notre série de billets…

Ce que je présente ici est le fruit de l’expérience que j’ai acquise grâce aux diététiciennes de la Thalasso, les quelques formations que j’ai suivies, les différents articles et livres que j’ai pu lire ainsi que mes propres expérimentations. Les nutritionnistes s’accordent à dire que nous avons une alimentation trop riche en tant que sédentaire.

Nos cellules sont de petites centrales énergétiques qui transforment nos aliments en énergie. Dans le 1er billet, nous avons abordé les radicaux libres. Vous connaissez maintenant le principe de l’oxygène dans la transformation de celui-ci en énergie. Moins l’alimentation sera riche, moins les cellules auront besoin d’oxygène et, en conséquence, moins notre corps fabriquera de radicaux libres. Une alimentation variée et hypocalorique, riche en minéraux et en vitamines serait donc préférable.

Les antioxydants, nos alliés

Notre corps en produit grâce à notre alimentation et ce sont eux qui, en partie, neutralisent les radicaux libres. On en trouve dans les fruits (raisin noir, pomme, baie de goji…) dans les légumes (brocoli, tomate…), dans les aromates, dans les huiles (lin, colza, cameline…).

L’alimentation agit également sur le système nerveux et hormonal. Un excès alimentaire de produits raffinés, de certains additifs et la prise de sucres rapides perturbent leurs bons fonctionnements.

Les vitamines, nos amies

La vitamine E va soutenir  l’hypothalamus et l’hypophyse, régulateurs de la faim. L’huile de germe de blé serait la plus riche.

Les noix, la pomme de terre, la banane… également la coriandre, le fenouil, le funegrec  vont soutenir l’épiphyse dans la fabrication de mélatonine.

La vitamine C, le magnésium, les oméga3 vont soutenir les glandes surrénales.

Les aliments venus de la mer comme les algues, les poissons et crustacés, les apports de sérum de Quinton… vont soutenir la thyroïde en régulant l’iode dans le corps.

Le romarin, le ginseng, le basilic… vont soutenir le système immunitaire.

Rien de mieux, qu’un état des lieux

Mon conseil serait de rencontrer une diététicienne qui  sera en mesure de vous faire un état des lieux de votre alimentation grâce à un petit, mais efficace, appareil : l’Oligoscan. Ainsi vous en saurez davantage sur vos carences en vitamines et minéraux, votre bilan en métaux lourds et comment les limiter. Vous découvrirez votre protection antioxydante et votre stress oxydatif. Elle sera là également pour vous aider et vous accompagner dans une démarche de « bonne santé ».

Rester jeune, c’est également avoir une démarche positive vers l’avenir, avoir de belles relations et les valoriser. Regarder « le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide » et faire un point sur sa vie avec l’aide de personnes compétentes, si nécessaires (psychothérapeute en Gestalt, somatothérapeute, thérapeute en hypnose thérapeutique, thérapeute en nettoyage cellulaire…).

Je vais maintenant retourner divaguer, mais cette fois dans mon jardin, il y fait beau ! Faire de l’exercice, lire et attendre la fin du confinement pour enfin vous retrouver à Pornic !

Prenez bien soin de vous te de vos proches !

 

The following two tabs change content below.
Martine LESAGE MURATI

Martine LESAGE MURATI

Responsable Thalasso & Spa d'Alliance Pornic. Depuis 2006, encadrée d'une équipe de thérapeutes entièrement dédiée au bien-être, elle conçoit des nouveaux protocoles de cures et de soins toujours plus novateurs et ciblés.
1 0 413 29 avril, 2020 A la Une, Les conseils de nos experts avril 29, 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Commentaires Facebook